11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 17:00

Bonsoir les roudoudous,

 

Vous êtes nombreux à m'avoir soutenu dans mon dernier projet studio : le ré-enregistrement de ma chanson Never enough dans sa version a priori définitive. Pour vous, c'est la deuxième version de cette chanson, mais en trifouillant dans mes archives (il m'arrive de trifouiller, ça ne vous arrive jamais, vous ?) je suis tombé sur des versions antérieures bien différentes. Des brouillons musicaux en quelque sorte. Je me suis dit que l'occasion était venue de sortir ces archives inédites pour vous montrer la génèse d'une composition et les différentes étapes de la vie d'un morceau en cinq ans.

C'est parti pour un petit voyage dans le temps. Doc, fais tourner la Delorean, direction 2007 !

 

[DEMO] Never enough "Rock" 2007

Ce qui me frappe dans cette toute première version, c'est la ressemblance avec la version 2012, ce qui est loin d'être le cas pour les version intermédiaires comme vous le verrez. Comme quoi, on revient souvent à sa première intuition.

L'intégralité de la composition est déjà là : les couplets avec la guitare acoustique devant, les breaks avec la disto et le dédoublement de la batterie, la modulation d'accords au pré-refrain, le refrain avec le riff de guitare saturée. Ces éléments sont la base du morceau, c'est pour cette raison que je les ai gardé.

On remarquera que l'intro est moins travaillée : j'attaque directement la partie acoustique avec un break de batterie tout pérave, ah ah ! On remarquera aussi que même si je n'ai pas encore les paroles du pré-refrain j'ai déjà trouvé un gimmick pour les choeurs : ce sera "oooh nanana, oooh nanana" parce que je trouve que ça donne un côté décalé et drôle dans cette composition pas forcément rigolote à la base.

Il y a aussi du synthé - et de l'orgue - dés l'intro. Beaucoup de synthé, trop de synthé même. A partir de là je ne peux qu'en enlever, faut pas déconner ! On notera les petites notes aigues au synthé sur le refrain avec un son très doux et très rond. Profitez-en bien vous ne les entendrez plus jamais...

 

[DEMO] Never enough "Hip-Hop" 2008

 

A peine quelques mois se sont écoulés et c'est le grand écart musical ! Presque tout change : le tempo, les mélodies instrumentales, le groove (on passe du binaire straight au swing ternaire). Tout sauf la grille d'accords et la construction du morceau - l'âme de la composition.
Dans mon travail de compositeur je fais souvent ce genre d'exercices et je vous le recommande vivement. Quand un morceau est en friche, que l'on a l'impression de tourner en rond, il est intéressant de prendre le contre-pied de sa première intuition et de tenter un arrangement complètement différent. Souvent ça donne de nouvelles idées, parfois même on reste sur la nouvelle version.

Difficile de détailler les changements, puisque quasiment tout est différent... à tel point que je n'ai pas gardé grand chose dans la dernière version. En revanche j'y ai trouvé quelques idées et mélodies intéressantes à reprendre pour un prochain morceau hip-hop eventuel. Cette version m'a également permi de travailler sur les batteries hip-hop : j'utilise encore à ce jour des techniques que j'ai appris avec ce morceau.

 

[DEMO] Never enough "Jazzy" 2009

 

Retour à quelque chose plus proche de la première version. Je suis en pleine préparation de mon album et je fais quelques derniers essais tant qu'il est encore temps. Cette version est beaucoup plus calme, c'est pour cette raison que je l'appelle "jazzy" bien qu'elle ne le soit pas réellement.

L'intro est quasiment semblable à la version de 2007, ensuite c'est beaucoup plus tranquille : pas de guitare électrique mais des arpèges à la guitare folk, pas de synthé mais une mélodie étherée au piano. Ce qui est intéressant ici c'est d'écouter le pré-refrain (1'09) : de cette partie je garderai les accords plaqués au piano, que l'on retrouve dans les versions suivantes. En revanche je ne garderai pas les violons du second couplet, beaucoup trop larmoyant au final - comme souvent les violons - mais ça valait le coup d'essayer.

 

Never enough (version album)

 

Deux ans se passe et après des milliers d'heure de travail je sors mon premier album solo. Parmi les neuf chansons je place Never enough en deuxième position, une place de choix.

Par rapport aux précédentes version il y a beaucoup de nouveautés : l'intro gagne en puissance avec le piano, la montée au synthé et les coups de cymbales. C'est aussi l'apparition d'une mélodie à la guitare électrique avec un son tremolo (avec l'entrée de la basse et de la batterie). Et puis il y a des paroles qui apparaissent, elles auront pris leur temps, sans se presser.

C'est aussi un nouveau riff de guitare électrique qui pointe le bout de son museau pendant le beak synthé (2'10) et que l'on retrouve à la toute fin du morceau. Au final cette version est également la plus longue (4'12).

 

[DEMO] Never enough "Funk Hip-Hop" 2012

 

Nous sommes début 2012 et soudain le doute m'habite. Aurais-je fait fausse route ? Plus j'écoute la version 2008 et plus je trouve que le côté hip-hop sombre est intéressant. Du coup je ressors la version alternative des tiroirs et je rebosse un peu dessus... En quatre ans, j'ai progressé en tant que musicien ; au mixage aussi je connais plus de choses. Je retente donc une version qui reprend l'orientation de 2008, en y ajoutant des guitares et des claviers funky, pour voir... Je n'irai pas très loin dans cette version faute de temps mais, qui sait, je n'ai pas encore dit mon dernier mot !

 

 

 

Et soudain, c'est la version studio, grâce au financement de 274 internautes je livre la version la plus aboutie au niveau du traitement du son, et également la plus épurée au niveaux des arangements. Cette fois je fais jouer un bassiste et un batteur pro pour enregistrer des parties avec plus de groove et de nuances. Fort de toutes mes expériences précédentes et les différents essais que vous venez d'écouter, je ne garde que les parties "essentielles" à la chansons. Fini les synthés électro, retour à des sons plus rock, plus bruts.

La structure reste grosso-modo la même, bien que je pratique de sévère coupes à plusieurs endroits pour passer à une durée finale de 3'23 (soit 50 secondes de moins que la version de l'album!) un format plus efficaces et conforme au standard du clip et de la radio. Sait-on jamais...

 

Voilà j'espère que cette petite histoire vous à plus. Vous êtes nombreux à me demander des conseils pour composer. Comme je vous dis toujours, l'important c'est de se faire plaisir et surtout de bosser, d'être curieux et d'essayer plusieurs pistes. Il m'aura fallu 5 ans et 6 versions différentes pour arriver à quelque chose de satisfaisant, comme quoi je vous avais pas menti !

 

A très vite !

Partager cet article

Repost 0
Publié par PV NOVA - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Léna 02/05/2014 13:07


Déja je suis un fan inconditionnelle de tout ton travail, que j'ai découvert par curiosité en cherchant sur You Tube tous les noms d'un générique Suricate (D'ailleurs tu portes très bien le lycra
rouge de Robin), bref, pas très musical tout ça.


Je trouve ça vachement intéressant de voir le chemin parcouru pour aboutir au morceau, toute la recherche, au final, c'est comme l'écriture : un éternel recommencement autour d'une même
histoire; 


En tant que non musicienne, je ne ferai pas trop l'analyse de tous ces merveilleux sons passés dans mes oreilles, je peux juste dire que c'est la version de 2008 qui m'a le plus touchée, sans
paroles, certes, mais pas besoin ici de mots pour raconter une histoire


Surtout, ne t'arrêtes pas, t'es un ouf, continue


(PS: A quand les Tistics dans le Noooord ou une expérience musicale sur la musique de Fest Noz Bretons ?)


 

Evalaa 03/03/2013 20:18


Oua! 5 ans! Quand je disais tout à l'heure que ce morceau avait l'air très travaillé, je ne pensais pas que tu avais fait un petit détour "hip hop" puis "jazzy"! T'as un sacré courrage et c'est
admirable! Pour ma part je reste très fidèle à la version si on peu sire finale, qui est la plus marqué par la guitare électrique je trouve. Et comment dire... J'aime beaucoup! Tes différentes
version m'ont beaucoup plu même si je trouve la version "jazzy" le piano -que j'aimais bien au débt qui donnais un côté plus épuré à ta chanson- finissait par trop s'imposer. Ensuite le version
"Hip hop" n'as carrément rien à voir et est une bonne idée pour un autre morceau qui sait?


Enfin voilà, je ne suis pas une pro' de la musique (absolument pas même) mais j'espère que ce commentaire ne serait pas inutile ou autre chose, et surtout pas truffé d'horribles fautes
d'orthographe!!  

Camille Soma 13/01/2013 22:33


Je suis très fan de la version "Jazzy" peut-être même plus que de la version finale. En tout cas, je trouve cet article très intéressant. Je ne pensais pas que Never Enough était passé par tant
de 'stades intermédiaires' avant d'arriver aux versions que nous avons connu..


Merci donc pour cet article très enrichissant et bonne continuation!

c.sil 13/01/2013 03:18


Hello. D'abord je veux dire une chose, que je n'ai pas encore eu l'occasion de dire : j'aime bien ce qui se passe ici, la musique, la démarche, et je suis une inconditionnelle de tes expériences
musicales.


Ca c'est fait.


Ensuite, c'est sans doute une débat terminologique sans logique, mais j'ai tendance à penser que ta composition n'a pas bougé... Par contre, le pouvoir de l'arrangement, là, d'accord ! Mais bon,
ok, j'arrête de pinailler.


J'admire assez pas mal beaucoup ta capacité à faire une version complètement différente d'un morceau que tu composes. Ca demande pas mal de recul et c'est vachement bien. Je trouve ça
difficile avec mes bébés à moi (ca ne m'empêche pas de crucifier quelques bons vieux standards - histoire que tout le monde se dise 'mais je connais, ça...?'- à l'occasion. La version valse
musette de I will survive, c'est du lourd pour le bal des aînés). 


J'aurais du mal à choisir entre la version album et la version studio. Effectivement, des musiciens, ça apporte un groove incomparable : c'est comme les haricots verts frais et les en boite. Bon
les en boite, c'est bien, c'est ce qu'on a d'habitude et on s'en plaint pas et avec un peu d'ail et des fines herbes ça fait la blague, mais quand on dégaine ceux du jardin, ouhlala. Par contre,
du coup, le son de basse a un son... de pure basse, quoi, et ne remplit pas le spectre de la même façon que sur la version album, ce qui du coup crée un 'trou', un vide sur ton refrain. Quelques
secondes avant, sur ton 'pré-refrain' (terme que je ne connaissais pas, mais qui risque de m'échapper à l'occasion), tu construis une montée avec une guitare bien présente, des choeurs de
partout, et pouf refrain = plus rien... Ok, admettons, c'est fait exprès... Mais c'est un peu déroûtant tout de même. J'aurais nappé tout ça d'un orgue discret et de bon goût. Mais sinon, même si
la version 'rock' s'impose, les autres étaient intéressantes et t'ont clairement fait avancer dans ta démarche de construction d'une version provisoirement définitive - allez, quoi, on sait bien,
la version' finale' n'existe pas... Je trouve celle que tu appelles 'jazzy' intéressante à ce niveau, on sent bien que la construction avance.


Enfin, merci. Ca fait 4 ans que j'ai un truc qui me trotte dans la tête, que j'y reviens, que je le lâche, ah tiens un bout de paroles, tiens un bridge là ah ouais ça pête, oh et puis non, tiens,
retour à la case départ... Je pensais être folle, ou pire - indécise... Si c'est le cas, je suis pas la seule... Et ça, ça fait plaisir.


Keep up the good work (parce que j'aime pas dire 'bonne continuation' !) :)

Tombek 11/01/2013 21:09


Pour moi, la version de l'album restera toujours la meilleure, même par rapport à la version studio que je trouve beaucoup trop espacée spacialement parlant. On a l'impression que le tout n'est
pas joué ensemble et c'est assez dérangeant :/

Bienvenue chez moi

Mettez vous à l'aise, enfilez vos chaussons.
Ici vous en apprendrez un peu plus sur moi, sur le Comité des Reprises et sur ma troupe Les Franglaises

Pour toute proposition pro ou question : pvnovamusic (a) gmail . com

La réponse à votre question se trouve peut-être déjà dans la FAQ#1 https://youtu.be/hVeX07wji78 ou la FAQ#2 : https://www.youtube.com/watch?v=g1xHL1MT_sA

Recherche Funky

Catégories Funky