1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 15:03
Partie 1 : L’enregistrement.

Un beau jour de l’été 2007, on était tous super chauds, brûlants même, à donf comme disent les jeunes, alors on s’est dit : « Allez les gars (et la fille), on va faire un album ! », comme ça, cash. Les oufs, me direz-vous si vous êtes jeunes, et vous avez bien raison.

Luigi Nova in the Studial

Il faut dire qu’on a la chance de pouvoir enregistrer à la maison et ça, c’est quand même assez incroyable. Alors on a décidé que le moment était venu, que notre premier album – album, maquette ou démo, peu importe le nom – allait voir le jour avant la fin de l’année 2007. Je ne vous dirai pas tout de suite si on a réussi à tenir ce pari, je préfère vous laisser dans le mystère... On a donc fixé une sorte de planning d’enregistrement : la batterie d’abord, puis les percussions, la basse, les deux guitares, les claviers, les deux saxophones et les voix pour finir. Bah oui faut faire les choses dans l’ordre, comme des vrais, alors autant vous préciser que le planning était un magnifique tableau excel avec des couleurs. Oui monsieur.

C’est là qu’on a commencé à comprendre… En fait avec sept musiciens, neuf chansons de 4 à 8 minutes, des structures complexes, parfois plusieurs pistes simultanées pour un seul musicien, et bien ça prend du temps d’enregistrer un album. Parce qu’en plus, il faut bien jouer ! C’est vrai quoi, si on se trompe dans les notes ça rend pas tip-top, et puis c’est pas tout : il faut groover par dessus le marché ! Croyez-moi, c’est pas facile de groover quand on a un métronome qui résonne dans la tête et les doigts crispés par la peur du canard (la fausse note, pas l’animal). Alors ça a duré, encore duré. Le tableau excel a fini par faire une dépression mais nous on tenait encore. C’est qu’on le veut cet album nom d’un ptit bonhomme en mousse !



Et puis il y a les mauvaises surprises, comme l’erreur de tempo (« on reprend tout depuis le début, c’est trop mou ») ou la petite corde mal accordée sur la guitare. Ma préférée c’est la disparition des prises : on enregistre la chanson nickel, tout va bien,  bon bah salut bonne soirée et à demain, et paf le lendemain y a plus les pistes. Elles sont plus sur l’ordi, nulle part… on a beau chercher, retourner tous les dossiers d’enregistrement, vérifier trois fois toutes les sauvegardes, elles sont plus là. Et ça n’arrive pas qu’une fois. On finit par se dire que c’est un signe : les prises se sont auto-supprimées pour nous dire qu’on pouvait faire mieux. C’est assez peu probable mais je trouve ça assez poétique. Et puis en plus c’est vrai qu’on peut toujours mieux faire, c’est pour ça qu’on a décider de prendre notre temps, et que de toute façon, on sait très bien qu’il va falloir refaire des prises jusqu’à la dernière minute. Tout ça pour dire que plus d’un an après on a même pas terminer l’enregistrement. Par contre on s’est bien marré !

En cadeau bonus, voici deux petites vidéos faites à partir d'images des enregistrements, histoire pour vous d'apprendre à connaître les Mammy's.

On commence avec Luigi et Mat cette semaine...





Partager cet article

Repost 0
Publié par pv/nova - dans The Mammy Novas
commenter cet article

commentaires

Sami 03/09/2008 12:41

Génial ces videos !!
Mais l'album ne serait-il pas prévu avant la fin 2008 plutôt ? ^^

Bienvenue chez moi

Mettez vous à l'aise, enfilez vos chaussons.
Ici vous en apprendrez un peu plus sur moi, sur le Comité des Reprises et sur ma troupe Les Franglaises

Pour toute proposition pro ou question : pvnovamusic (a) gmail . com

La réponse à votre question se trouve peut-être déjà dans la FAQ#1 https://youtu.be/hVeX07wji78 ou la FAQ#2 : https://www.youtube.com/watch?v=g1xHL1MT_sA

Recherche Funky

Les Articles Funky De Mon Blog

Catégories Funky